Arezzo (Italie) 2013

Pendant trois jours, Arezzo est devenue la capitale de la viticulture européenne : en effet, son parc des expositions et son centre de congrès ont accueilli, du 7 au 9 mai, la huitième édition d’Enoforum, un congrès technico-scientifique consacré à l’innovation en matière de viticulture et d’œnologie.
Un millier de techniciens, chercheurs et fournisseurs ont pu profiter d’un large éventail de contenus, avec 100 présentations orales programmées dans deux salles de conférence fonctionnant simultanément et des dizaines de posters pour compléter l’examen des résultats de la recherche publique et privée de ces dernières années.
En outre, les participants au congrès ont pu visiter des stands d’exposition, participer à des dégustations guidées et, surtout, échanger et nouer des contacts avec d’autres professionnels du secteur.

« Enoforum s’inspire des modèles de congrès anglo-saxons, créant les conditions d’un véritable échange d’informations techniques. » – explique Gianni Trioli, président de Vinidea srl, la société organisatrice de l’événement – « La formule combine les avantages du congrès avec ceux de la foire-exposition, créant un mécanisme vertueux dans lequel les différents acteurs de la chaîne d’approvisionnement trouvent une opportunité unique et mutuellement bénéfique : les professionnels vitivinicoles ont accès à une revue presque exhaustive de l’innovation mondiale, les chercheurs trouvent un contexte où ils peuvent faire connaître leurs travaux en dehors du circuit académique, et les entreprises fournisseurs peuvent renforcer leurs efforts de recherche et développement.« 

Pour cette édition le séminaire de clôture, a été tenu par Leigh Francis de l’Australian Wine Research Institute, sur le lien entre les propriétés organoleptiques et la composition chimique du vin, avec une référence particulière aux différences de goût entre les consommateurs occidentaux et orientaux.

Actualité en vedette

Vous trouverez ci-dessous les dernières nouvelles publiées sur le site d’Enoforum.

TOP