Concours Enoforum 2023 : un podium au féminin

PARTAGEZ

Une chercheuse italienne, Paola Bambina de l’Université de Palerme (Italie), est la lauréate du premier prix de l’édition 2023 d’Enoforum Web Scientists, à laquelle ont participé 37 chercheurs de 9 pays, sélectionnés parmi plus de 100 travaux candidats par un comité scientifique composé de 70 chercheurs internationaux experts en viticulture et œnologie. Le travail primé s’intitule : « Effet des paramètres physico-chimiques du sol sur la composition polyphénolique et volatile des vins rouges obtenus à partir du cépage Nero d’Avola« 

En deuxième position, nous trouvons Francisca Isabel Bravo Francisca Isabel Bravo de l’Université de Tarragone (Espagne) avec sa recherche intitulée « Valorisation des lies de vin pour produire des agents anti-hypertenseurs », et en troisième position, complétant un podium entièrement féminin, Paola Domizio de l’Université de Florence (Italie) avec « Schizosaccharomyces japonicus inactivé : un nouveau bio-adjuvant pour la stabilisation protéique des vins ».

Les lauréats des première, deuxième et troisième places recevront respectivement un prix en espèces de 3 000, 2 000 et 1 000 euros.
Les lauréats des quatrième à dixième places se verront offrir des remboursements pour leur participation aux congrès Oeno Macrowine, Macrowine ou IVAS prévus en 2023 et 2024.

Les 10 travaux les mieux classés sont les suivants:

  1. Effet des paramètres physico-chimiques du sol sur la composition polyphénolique et volatile des vins rouges de cépage Nero d’Avola
    Paola Bambina, Université de Palerme (Italie)
  2. Valorisation des lies de vin pour produire des agents antihypertenseurs
    Francisca Isabel Bravo, Universitat Rovira i Virgili (Espagne)
  3. Schizosaccharomyces japonicus inactivé : un nouveau bio-adjuvant pour la stabilisation protéique des vins
    Paola Domizio, Université de Florence (Italie)
  4. Production de polysaccharides et de composés antioxydants par des souches de levure non-Saccharomyces après croissance et lyse induite
    Sabrina Voce, Université d’Udine (Italie)
  5. Les composés aromatiques des baies sont modulés conjointement par l’irrigation déficitaire et le porte-greffe dans les variétés ‘Merlot’ et ‘Sangiovese
    Giacomo Palai, Université de Pise (Italie)
  6. Amélioration de l’organoleptique et de la fraîcheur avec l’utilisation de levures non-Saccharomyces dans les vins blancs de climats chauds
    Carlos Escott, Université polytechnique de Madrid (Espagne)
  7. Méthode innovante de dépistage non destructif du 2,4,6-TCA sur les bouchons de vin, en dessous du seuil de perception, à la vitesse de 2 secondes, la plus rapide au monde
    Luca Cappellin, Université de Padoue (Italie)
  8. Le vin est « nu » : les bouteilles en verre incolore dégradent l’identité aromatique du vin
    Silvia Carlin, Fondazione Edmund Mach
  9. Extraits protéiques de pseudocéréales andines comme agents de collage alternatifs pour les vins rouges
    Liudis Pino, Université de Talca (Chili)
  10. Transfert d’oxygène et vieillissement du vin : le rôle crucial de l’interface verre-bouchon
    Julie Chanut, Université Bourgogne Franche Comté, UMR PAM Dijon (France)

Plus de 2 400 professionnels de 66 pays différents se sont inscrits à la conférence en ligne, qui a eu lieu le lundi 13 mars 2023, avec des pics de près de 1 000 participants simultanés, lors des 6 heures de transmission, grâce également à la traduction simultanée en français, italien et espagnol des présentations faites en anglais.

Enoforum Web Scientists vise à diffuser les derniers résultats de la recherche mondiale sur la vigne et le vin non seulement au sein de la communauté académique, mais aussi parmi les acteurs de la filière vitivinicole qui ne sont pas susceptibles d’en prendre connaissance par le biais des revues scientifiques et des congrès.

Grâce à un processus de sélection préliminaire par un comité scientifique international composé d’experts en viticulture et en œnologie, 37 articles ont été présentés sous forme de conférences éclair, axées sur les résultats pratiques : tous les participants ont eu l’occasion d’évaluer les articles en temps réel en fonction du critère suivant : « avantages potentiels pour la production de vin ».

Les chercheurs les mieux classés seront invités à présenter plus largement leurs travaux lors des différents congrès Enoforum en présentiel qui auront lieu au cours des deux prochaines années, à commencer par Enoforum Italie, qui se tiendra du 16 au 18 mai 2023 à Vicence, puis Enoforum Espagne et Enoforum USA en 2024.

Les articles présentés couvraient un large éventail de sujets innovants pour l’industrie du vin, tels que la gestion efficace de l’eau pour l’irrigation des vignobles, l’application de la récolte sélective mécanique, un nouvel outil numérique pour la taille de formation de la vigne, l’utilisation de dérivés de levure dans la vinification, de nouvelles méthodes pour stabiliser le vin, la stabilité oxydative et aromatique des vins, et bien d’autres encore.

Tous les enregistrements des présentations, y compris les présentations plus approfondies faites lors des Enoforum présentiel, seront bientôt disponibles sur le magazine internet Infowine (www.infowine.com).

Enoforum Web Scientists est organisé par VINIDEA, société italienne spécialisée dans la formation des professionnels du vin, et parrainé par l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin) ; il bénéficie également de la collaboration de plusieurs autres organisations scientifiques : OENOVITI INTERNATIONAL, IVES (International Viticulture and Enology Society), IFV (Institut Français de la Vigne et du Vin), PTV (Plataforma Tecnologica del Vino), GIENOL (Grupos de Investigación Enológica), SIVE (Società Italiana di Viticoltura ed Enologia), AWRI (Australian Wine Research Institute), SASEV (South African Society of Enology and Viticulture) et DLG-Akademie (Deutsche Landwirtschafts-Gesellschaft).

Grâce au soutien de SIMEI-UIV (International Enological and Bottling Equipment Exhibition – Unione Italiana Vini), OENOPPIA (Oenological Products and Practices International Association), ASSOENOLOGI (Italian Oenologists’ Association) et Laboratorios Excel Ibérica, il a été possible de permettre une participation gratuite à la conférence et d’offrir une traduction simultanée.

PARTAGEZ

TOP